En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. Fermer
LogoEntete
Entete

Accueil > LITTÉRATURE > Romans et Nouvelles > Littérature étrangère > Cavalière du tsar
Mon Compte
Me Connecter



F.A.Q.

Contact

Cavalière du tsar

Nadejda Dourova

Editions Viviane Hamy
Format: ePub sans DRM

Lire un extrait    

Prix :
6,99

Ajouter au panier
«?J’obtins de mon père la permission de monter à cheval. Il fit confectionner pour moi un tchekmen de cosaque et me fit don de son Alkide. De ce jour, je fus le compagnon obligé de mon père dans ses promenades aux environs de la ville. Il tirait plaisir à m’apprendre à monter avec élégance, à me tenir fermement en selle et à manier adroitement mon cheval. Il disait que j’étais à l’image vivante de ses jeunes années et que j’eusse été soutien de sa vieillesse et l’honneur de son nom si seulement j’étais née garçon !?» À 23 ans, Nadejda Dourova profite du passage dans sa ville d’un régiment pour suivre sa vocation : elle se coupe les cheveux, se travestit en cosaque et rejoint l’armée du tsar. À la suite d’un haut fait d’armes, Alexandre Ier, qui a appris son secret, la convoque... Nadejda Dourova (1783-1866) est la fille d’une noble famille russe. En 1836, fasciné par le personnage, Pouchkine publie les Mémoires de Dourova avec un immense succès. Aujourd’hui encore la vie de celle qu’on appela « la demoiselle cavalier » inspire les romanciers et dramaturges russes. Elle se distingue donc dans l’histoire de la littérature pour avoir embrassé la carrière des armes avant la carrière des lettres, recherchant la liberté que les convenances du monde lui refusaient.

Ceux qui ont été intéressés par Cavalière du tsar ont aussi consulté :