En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. Fermer
LogoEntete
Entete

Accueil > ARTS > Cinéma > Le cinéma : une affaire d'Etat
Mon Compte
Me Connecter



F.A.Q.

Contact

Le cinéma : une affaire d'Etat

Comité D'histoire Du Ministère De La Culture

La Documentation française
Format: PDF sans DRM,ePub sans DRM

Lire un extrait     Extrait long

Prix :
11,99

Ajouter au panier
Avant-propos
Maryvonne de Saint Pulgent, Présidente du Comité d’histoire

Introduction (Alain Auclaire)
Mise en place d’une politique du cinéma
- La politique française du cinéma au moment du rattachement du Centre national de la cinématographie au ministère des Affaires culturelles, 1957-1962 (Dimitri Vezyroglou et Gaël Péton)
- Le Centre national de la cinématographie des « premiers temps » : 1944-1954 (Pascal Legrand)
Quantité et qualité : le système d’aide à la production et l’économie du cinéma
- L’hypothèse d’une « prime à la qualité » au sortir de la Seconde Guerre mondiale. Discours, projets et rendez-vous manqués : 1944-1948 (Guillaume Vernet)
- La qualité comme clef de voûte de la politique du cinéma : retour sur la genèse du régime du soutien financier sélectif à la production (Frédéric Gimello-Mesplomb)
- Histoire économique du cinéma français dans les années 1950 et 1960 : quelques analyses sur la fréquentation, la concentration et les parts de marché (Laurent Creton)
Feux croisés : le cinéma entre culture et politique
- Encombrante censure. La place de la Commission de contrôle des films dans l’organigramme de la politique du cinéma : 1959-1969 (Frédéric Hervé)
L’institution militaire française face au cinéma. Filmer les guerres, promouvoir l’armée : 1945-1970 (Sébastien Denis)
- Le PCF et la politique publique du cinéma de l’après-guerre à la fin des années 1950 (Pauline Gallinari)
- La fin d’une croisade morale ? L'Eglise de France, Vatican II et l’espoir d’une moralisation gaulliste du cinéma (Mélisande Leventopoulos)
Production et diffusion d’une culture cinématographique
- L’institutionnalisation des ciné-clubs. Du statu quo professionnel à l’uniformisation d’un mouvement : 1957-1964 (Léo Souillés-Debats)
- Décentralisation, politisation, pédagogie : l’activité cinématographique au sein des maisons de la culture, 1959-1973 (Gaël Péton)
L’Art et essai ou la « politique de la qualité » dans les salles de cinéma : 1949-1961 (Aurélie Pinto)
Le musée au pluriel. 1958-1968 : le patrimoine cinématographique au prisme de la décentralisation (Stéphanie-Emmanuelle Louis)
Conclusion
Annexes
Annexe I - Intervention de Pierre Viot, ancien directeur général du Centre national de la cinématographie, à la réunion du Comité d’histoire du 13 novembre 1995
Annexe II - Chronologie 1945 - 1970
Annexe III - Note de Paul Léglise sur un projet de réforme du CNC (1956)
Annexe IV - Note de Jean Vivié sur un projet de centre technique du cinéma (1957)
Annexe V - Instances en lien avec les différents régimes d’aide successifs
Annexe VI - Principales organisations professionnelles et syndicales (1957-1962)
Annexe VII - Films bénéficiaires du soutien sélectif à la production de films de long métrage (1956-1970)
Annexe VIII - Bibliographie sélective sur la politique du cinéma en France

Ceux qui ont été intéressés par Le cinéma : une affaire d'Etat ont aussi consulté :