En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. Fermer
LogoEntete
Entete

Accueil > SAVOIRS > Sciences humaines > Sociologie et Anthropologie > La laïcité face à l'Islam
Mon Compte
Me Connecter



F.A.Q.

Contact

La laïcité face à l'Islam

Olivier Roy

Stock
Format: ePub

Lire un extrait    

Prix :
7,99

Ajouter au panier
On va fêter, en 2005, le centenaire des lois sur la laïcité. Or il se trouve que la présence en France d’une forte minorité de religion musulmane remet au cœur de la discussion publique des problèmes qui évoquent ceux qui s’étaient posés il y a un siècle, au moment de l’affrontement de l’État républicain et de l’Église catholique. Les mêmes problèmes ? La laïcité est une spécificité très française, incompréhensible tant en Grande-Bretagne, où douanières et policières peuvent porter le voile, qu’aux États-Unis, où aucun président ne peut être élu sans parler de Dieu. Parallèlement, quand on parle de l’islam, de quoi parle-t-on ? Du dogme ? Mais il fait l’objet de débats et d’interprétations variées parmi les musulmans eux-mêmes. L’islam a quitté le Moyen-Orient et c’est d’ailleurs pour cela que la question de ses rapports avec la laïcité à la française se pose. Le propos de cet essai est de déplacer ces questions du domaine théologique et culturel vers le domaine politique. Car la question de la laïcité est d’abord politique. Ce sont un contexte et des démarches politiques qui amènent les instances musulmanes à s’intégrer dans la laïcité. L’acceptation du pouvoir séculier et la reconnaissance de l’autonomie du religieux ne viennent pas de débats théologiques, mais bien de décisions politiques. L’islam est ainsi transformé d’une part par un processus de sécularisation de la société (dont la ré-islamisation ambiante est paradoxalement l’une des manifestations, car on ne re-islamise que ce qui est sécularisé), et d’autre part par une intégration politique qui se négocie, comme l’illustre la construction du Conseil français du culte musulman. Ainsi, dans chaque pays occidental, l’islam s’intègre non pas selon ses propres traditions mais selon la place que chaque société a défini pour le religieux, de la bienveillance anglo-saxonne à la suspicion gauloise.

Ceux qui ont été intéressés par La laïcité face à l'Islam ont aussi consulté :