En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. Fermer
LogoEntete
Entete

Accueil > Sciences et Techniques > Sciences de la terre > Peinture secrète et sacrée : l’ocre
Mon Compte
Me Connecter



F.A.Q.

Contact

Peinture secrète et sacrée : l’ocre

Patrick De Wever , Jean-Marie Rouchy

EDP Sciences
Format: PDF sans DRM

Lire un extrait    

Prix :
7,99

Ajouter au panier
Le fer est partout présent sur Terre et nous le remarquons en surface car il colore les paysages en rouille quand il est oxydé. Lorsqu’il est très concentré, la couleur orange tend à devenir dominante. Les couleurs de l’ocre enchantent les peintres et depuis toujours elles ont attiré l’attention et ont été largement utilisées : pour la peinture dans les cavernes depuis le Paléolithique, mais également dans notre quotidien pour protéger des agressions naturelles, que ce soit la peau des êtres vivants ou les cuirs, pour conserver les aliments, nombre de nos fromages en attestent, ainsi que dans la composition de beaucoup de produits manufacturés tels les caoutchoucs. Cet ouvrage présente aussi simplement que possible ce que sont les ocres, de leur formation géologique à leurs usages. Patrick De Wever, géologue, est Professeur au Muséum National d’Histoire Naturelle. Passionné par les relations biosphère-géosphère, il est responsable de l’inventaire national du patrimoine géologique ainsi que du groupe « Geoheritage » pour l’International Union of Geological Sciences, et expert auprès de l’UNESCO. Jean-Marie Rouchy, géologue, directeur de recherche CNRS retraité, a consacré l’essentiel de son activité de recherche à l’étude des évaporites et des sédiments associés, ainsi qu’à la reconstitution de leur environnement de dépôt et des crises environnementales associées, et à leur intérêt appliqué et industriel.

Ceux qui ont été intéressés par Peinture secrète et sacrée : l’ocre ont aussi consulté :