En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. Fermer
LogoEntete
Entete

Accueil > LITTÉRATURE > Romans et Nouvelles > À bout de mères
Mon Compte
Me Connecter



F.A.Q.

Contact

À bout de mères

Rachel D. Forêt

Otherlands
Format: ePub sans DRM

Lire un extrait    

Prix :
3,99

Ajouter au panier
Comme les deux faces indissociables d'une médaille, la maternité a son revers.

Les mères amères sont à bout.
Le reflet dans le miroir s'est teinté des plus sombres pensées, des plus noirs desseins.
Mères monstrueuses, égoïstes, passives, impuissantes...
Qu'elles subissent, agissent ou réagissent, elles souffrent à travers et pour leur enfant.
Derrière la comédie des apparences, les neuf nouvelles de ce recueil explorent les facettes obscures de l'âme humaine.

Le stress post natal existe, et toutes les pensées et actions qu'il engendre sont développées dans ce recueil aux tons fantastiques, au travers des nouvelles écrites par Rachel D. Forêt

EXTRAIT

Un prénom si ressemblant

Tout est calme dans la chambre aux couleurs pâles. Penchée au-dessus du berceau rond en osier hérité de sa grand-mère, elle observe en silence le poupon endormi. C’est une fille. Son vœu le plus cher a été exaucé. Elle est maman. Mathieu avait insisté pour la prénommer Lisa. Elle n’avait pu se résoudre à le dissuader tant il était convaincu que ce prénom était le bon. Quant à elle, elle pensait que Lisa et Elisabeth se ressemblaient un peu trop mais devant son insistance, elle avait fini par apprécier ce prénom si proche du sien finalement. Elle et sa petite fille sont liées à vie par le sang et par les lettres. Quoi de plus beau finalement ? Mathieu l’aime tellement… Il le prouve chaque jour par sa tendresse. Elle l’entend dire tout bas qu’elle est aussi jolie que sa maman. Cela la fait sourire. Sans conteste Lisa est d’ores et déjà la reproduction miniature d’elle-même. Une peau au teint de porcelaine légèrement rosée, des yeux semblables à deux topazes et des cheveux charbons d’une épaisseur incroyable déjà.

CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE

En résumé, j'ai trouvé tous ces texte, témoignages de l'injuste douleur d'être mère, très justes et bien écrits. Un recueil de qualité, vraiment. - Blog Malénia dans ses livres

Je ne peux que vous conseiller de lire ce recueil, perturbant, émouvant et particulièrement bien écrit. - Blog Le petit monde de Gren

Ceux qui ont été intéressés par À bout de mères ont aussi consulté :