En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. Fermer
LogoEntete
Entete

Accueil > Histoire et Géographie > Histoire > Justice et oubli
Mon Compte
Me Connecter



F.A.Q.

Contact

Justice et oubli

Sylvie Humbert , Association Française Pour L'histoire De La Justice , Jean-Pierre Allinne (Coordination) , Mathieu Soula

La Documentation française
Format: PDF sans DRM,ePub sans DRM

     Extrait long

Prix :
13,99

Ajouter au panier
S’interroger sur l’oubli et le droit permet de réinterroger sous un autre angle l’État et sa Justice dans leur rôle de gardiens de la mémoire judiciaire, de questionner les usages et mésusages, et d’examiner les fonctions politiques et sociales de la conservation mémorielle du crime et du criminel. Dans un contexte particulièrement ambigüe, où le droit à l’oubli sonne comme une revendication de plus en plus entendue, où les juridictions européennes sanctionnent les pays, comme la France, pour une collecte trop minutieuse et une conservation trop longue des passés judiciaires, mais aussi dans un contexte où l’État cherche davantage à tracer, à suivre, à se souvenir, pour mieux poursuivre et contrôler, il n’est pas anodin de poser un regard rétrospectif sur cette dialectique mémoire/ oubli dans le champ pénal, pour mieux envisager sa construction et partant ses effets et ses fonctions à travers le temps.

Ceux qui ont été intéressés par Justice et oubli ont aussi consulté :