En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. Fermer
LogoEntete
Entete

Accueil > LITTÉRATURE > Classiques > Romances sans paroles suivi de Cellulairement
Mon Compte
Me Connecter



F.A.Q.

Contact

Romances sans paroles suivi de Cellulairement

Paul Verlaine

Le Livre de Poche
Format: ePub

Lire un extrait     Extrait long

Prix :
4,49

Ajouter au panier

Edition enrichie (Introduction, notes, dossier sur l'oeuvre, variante, chronologie et bibliographie)
En 1874, lorsque Verlaine reprend à Felix Mendelssohn le titre de ses courtes pièces pour piano, Romances sans paroles, cette sorte de chanson entrée en littérature à l’époque romantique relève déjà d’une tradition désuète. Mais l’essentiel ici est qu’elle nous dise la primauté du chant dans une poésie à la fois naïve et savante dont le lyrisme mélancolique exprime de manière alors neuve ce que le poète lui-même appelait « le vrai vague » où fusionnent des sensations diverses. Et ce recueil à l’atmosphère noyée, il suffit que le sens simplement y murmure.
Romances sans paroles n’était pas encore publié quand Verlaine fut arrêté pour avoir tiré sur Rimbaud, et Cellulairement fut écrit pendant son séjour en prison. Les poèmes, pourtant, font peu de place à la vie carcérale, et retracent surtout une crise d’identité sans pareille dans la vie du poète. Désormais, Verlaine ne joue plus avec une réalité douloureuse : il la vit et cherche à fuir.

Edition d’Olivier Bivort.

Ceux qui ont été intéressés par Romances sans paroles suivi de Cellulairement ont aussi consulté :