En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. Fermer
LogoEntete
Entete

Accueil > SAVOIRS > Sciences humaines > Victor Klemperer, repenser le langage totalitaire
Mon Compte
Me Connecter



F.A.Q.

Contact

Victor Klemperer, repenser le langage totalitaire

Béatrice Turpin , Laurence Aubry

CNRS
Format: PDF,ePub

Lire un extrait     Extrait long

Prix :
17,99

Ajouter au panier

L'écrivain et philologue Victor Klemperer (1881-1960) a le premier recensé au quotidien dans son journal les manipulations opérées sur la langue allemande par le régime nazi : abondance d'abréviations donnant le sentiment d'appartenir à un groupe d'initiés, profusion de termes techniques mécanisant l'homme, tendance à décrire la société en termes organiques. Alors que certains régimes continuent à tordre le langage pour les besoins de leur idéologie, il devenait urgent de redécouvrir l'œuvre de Klemperer. C'est à cette entreprise que s'est consacré le colloque de Cerisy. Linguistes, sociologues, psychanalystes, anthropologues, confrontent ici l'œuvre de Klemperer à d'autres pensées politiques et explorent, de l'Italie de Mussolini aux dictatures d'Amérique du Sud en passant par les régimes de la Corée du Nord, les caractéristiques de cette langue qui appelle au meurtre et à l'anéantissement de toute altérité. C'est un langage mort, figé, altéré dans sa capacité de signifier, de dire le différent que découvrent ces enquêtes sur divers types de régimes de coercition et de terreur, ainsi que sur les manifestations discursives de leur violence inouïe. Une relecture de l'histoire des régimes totalitaires dans le sillage de l'auteur de la Langue du IIIe Reich.

Ceux qui ont été intéressés par Victor Klemperer, repenser le langage totalitaire ont aussi consulté :