En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. Fermer
LogoEntete
Entete

Accueil > SAVOIRS > Lettres > Biotechnologie, nanotechnologie, écologie
Mon Compte
Me Connecter



F.A.Q.

Contact

Biotechnologie, nanotechnologie, écologie

Marie-Hélène Parizeau

QUAE
Format: PDF sans DRM,ePub sans DRM

Lire un extrait     Extrait long

Prix :
5,99

Ajouter au panier

Comment débusquer les idéologies au cœur des nouvelles disciplines scientifiques ? Les idéologies scientifiques s'entremêlent au commencement même des nouvelles disciplines scientifiques – biotechnologies, écologie, nanotechnologies – et développent une idée récurrente : les modifications de l’être humain sur lui-même et sur l’environnement par la technique. Craintes ou espoirs sont générées par ces idéologies de la modernité occidentale. Lorsqu’elles se latéralisent puis s’éloignent de la discipline à laquelle elles étaient entremêlées, elles se manifestent dans la sphère publique comme des idéologies parées du prestige de la science et de sa prétention à la vérité scientifique. Marie-Hélène Parizeau illustre ce processus au sujet de la génétique et des biotechnologies, puis de la biologie de la conservation. Elle s’applique enfin à mettre ses thèses à l’épreuve de la science en train de se faire au sujet des nanotechnologies.
Partant de la cybernétique, en lien avec l’intelligence artificielle et la robotique, les nanotechnologies se sont alimentées de l’idéologie scientifique de l’hybridité être humain-machine – le cyborg – en tant que fruit d’une co-évolution de l’espèce humaine et de la technique, modifiant le processus de l’évolution naturelle. L’exemple des nanotechnologies permet de dégager une idéologie scientifique entrelacée avec les débuts d’une nouvelle discipline scientifique.

Ceux qui ont été intéressés par Biotechnologie, nanotechnologie, écologie ont aussi consulté :