Christian Roche

L'Afrique noire et la France au XIXe siècle - Conquêtes et résistances

Karthala

Date de publication : 2011-01-06


Prix papier : 24,00 €

Description
Au cours des siècles passés, les relations de l’Afrique subsaharienne avec la France ont été plutôt difficiles. Elles ont atteint leur paroxysme dans la seconde moitié du XIXe siècle quand les puissances européennes se sont partagé le continent africain en 1885 lors du Congrès de Berlin et que la France elle-même a multiplié les conquêtes, du Sénégal au Congo, en passant par Madagascar et les Comores, et ce malgré de nombreuses résistances.

 L’histoire de la conquête française a donné lieu à beaucoup d’ouvrages, notamment pendant la période de l’Empire français. Des explorateurs, des administrateurs et des militaires ont narré leurs missions prescrites par les différents gouvernements. Les résistances des Africains y sont souvent présentées comme des obstacles à la diffusion des bienfaits de la civilisation européenne. La notion de résistance est devenue sensible en France depuis les événements de la seconde guerre mondiale et l’occupation du pays par les armées allemandes. Mais, paradoxalement, quand on évoque le même concept pour les populations africaines, l’écho n’est pas le même. Les enseignants lui consacrent peu de temps et les manuels scolaires ne lui réservent que quelques pages.

L’objectif de cet ouvrage est de recenser l’histoire de ces résistances qui compte de grandes figures comme, Béhanzin, Lat Dior, Mogho Naaba Wogbo, Rudolf Douala Bell, les reines de Madagascar, Samori et beaucoup d’hommes et de femmes moins célèbres ou sans nom. Une histoire peu connue ou oubliée, pourtant indispensable à notre mémoire.

Christian Roche a vécu de nombreuses années au Sénégal après l’indépendance du pays. Professeur d’histoire et géographie en Casamance et au lycée Blaise Diagne de Dakar, dernier proviseur français du lycée Djignabo de Ziguinchor, il a été conseiller technique du ministre sénégalais de l’Education nationale dans les années 1970. Docteur d’Etat, il a consacré plusieurs articles historiques et sa thèse à l’histoire de la Casamance, rééditée en 1985 par Karthala sous le titre de Histoire de la Casamance de 1850 à 1920. Après avoir enseigné à l’Ecole normale supérieure de Libreville au Gabon, il est devenu inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régional d’histoire et géographie.
Pages
224
Collection
n.c
Parution
2011-01-06
Marque
Karthala
EAN papier
9782811104931
EAN PDF SANS DRM
9782811133528

Informations sur l'ebook
Prix
18,99 €
EAN EPUB SANS DRM
9782811120061

Informations sur l'ebook
Prix
18,99 €

Suggestions personnalisées